-- --

DOMAINE PASTOURET

-LE TERROIR DES COSTIERES: -Ce terroir vallonné produit des vins. Les rouges ronds, généreux et aromatiques, ainsi que les rosés gorgés de soleil sont élaborés à partir des cépages de Grenache, Syrah, Cinsault, Carignan et Marselan. Les blancs issus du cépage de Marsanne, clairette et grenache blanc, se caractérisent par un ensemble aromatique allié à une belle structure ronde et ample. La climatologie de notre région marque profondément les vins des Costières de Nîmes. Ils révèlent l’empreinte de leur remarquable terroir, tout comme la Clairette de Bellegarde qui figure parmi les grandes appellations de vins blancs.

-GEOGRAPHIE DU TERROIR: La situation géographique, à l’extérieur des deux bras du delta rhodanien, expose le vignoble frontalement à la mer. Les apports alluvions caillouteuses constituées d’argiles rouges et de galets roulés favorisent l’effet de four. L’été, dès le milieu de la journée et jusqu’à tard dans la nuit, des brises thermiques se forment pour compenser les différences de température entre les sols du littoral et la mer. Lorsque ces brises marines rencontrent la masse chaude des terrasses de galets, cela renforce l’effet de convection, d’où une grande amplitude thermique jour/nuit reconnue pour préserver la fraîcheur et la pureté et la finesse du fruit.

-LES VIGNES: -Les Grecs ont implanté la vigne dans la région. Ce sont les Romains qui développeront le vignoble et les moines de l’Abbaye de Saint-Roman contribueront à sa pérennité. D'origine romaine, le vignoble des Costières de Nîmes est l'un des plus anciens d'Europe, il est à la jonction de l'Occitanie et de la Provence. Constitué d'apports alluvions caillouteux amenées par l'ère glaciaire et de cailloutis villafranchiens (grès) résultant de périodes alternées de réchauffement et de glaciation de l'ère quaternaire. Ce sont des galets souvent enveloppés, sur une épaisseur de 4 à 14 mètres, dans un sable dont la couleur varie du jaune clair au rouge foncé.